Decrypt Infos

 Tout comme l’échec puis la chute du communisme et de l’URSS, le capitalisme sauvage est en train d’atteindre ses limites et peut entraîner celui de la mondialisation et la fin du règne américain ; la gestion du monde restant une nécessité qui doit se poursuivre à la fois pour sa survie et pour assurer sa sécurité, les désaccords actuels entre les deux grandes puissances,  la Fédération de Russie et les Etats-Unis, laissent croire qu’il s’agit d’une simple répartition des tâches choisie entre elles et ayant chacune ses intentions bien dissimulées.

 BRICS-FMI-Banque-Mondiale


En créant le ‘’BRICS’’ le Président Poutine semble mettre en place la relève des accords de Bretton Woods de 1944 signés à la fin de la 2e guerre mondiale donnant naissance au FMI, à la Banque mondiale et en 1945 à l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) occidentaux ainsi que par le Mossad Israélien ;

 

   


Cette création suivie d’une dotation de 100 milliards de dollars par Poutine, ( fonds considéré par Moscou comme une autre solution préparant la création d’institutions financières doublant celles dominées par les Etats-Unis) puis par celle d’une banque de développement pour le BRICS ;

Ce qui prouve bien qu’il s’agit d’une alternative aux organisations internationales actuelles et un refus tacite de la main mise américaine pour le contrôle du monde à travers son projet de Mondialisation ; Á quand la création d’une organisation militaire des ‘’BRICS’’ équivalente de l’OTAN ?

http://www.latribune.fr/economie/poutine-ratifie-un-accord-dotant-les-brics-d-un-fonds-de-100-milliards-de-dollars-473545.html

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140716trib000840163/les-brics-lancent-pour-de-bon-leurs-institutions-financieres-internationales.html

Peut-être que la nouvelle donne annoncerait la fin d’un monde voire d’une civilisation occidentale en déclin ; cette nouvelle conception du Monde de Poutine certainement moins arrogante que la première mais pas moins rapace,  apportera-t-elle plus de sécurité ou l’on s’apercevra dans une dizaine d’années voire un peu plus que c’est blancs bonnets et bonnets blancs , créant une situation où les prédateurs restent les mêmes et les proies aussi ?
 Le temps nous le dira …

Contrairement à ce qu’on pourrait croire cette nouvelle stratégie qui rassemble les cinq membres des BRICS reste à tendance capitaliste, mais de quel capitalisme s’agira-t-il ?
Pour les pays en voie de développement tout le problème est là mais les risques possibles de confrontation entre les deux blocs restent grands et leurs conséquences désastreuses aussi !

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/les-vrais-patrons-sont-derriere-15107

Les uns voulant dominer le monde à travers la Mondialisation, le marché unique et la gouvernance mondiale, les autres refusant cette approche mais ne dévoilant pas leurs vrais objectifs camouflés habilement par des termes comme ‘’un monde plus juste et plus pacifique’’.

La réponse raisonnable à la Mondialisation serait de revenir à un monde pluriel riche de par sa diversité, régi par le droit international respectant la souveraineté des États-nations, suppression du droit de veto à l’ONU qui n’est qu’un dictat des vainqueurs de la 2e GM et constitutions de nouvelles organisations internationales plus sereines non infiltrées par les services secrets d’où qu’ils viennent.Un monde divers

S’attaquer aux vrais problèmes relatifs à la pollution irresponsable de la nature, lutter contre la précarité, les maladies, la faim et la pauvreté, assurer l’autosuffisance alimentaire et les soins pour tous, ce qui doit se traduire par un plus juste partage des richesses assuré par des échanges équilibrés en supprimant la domination des devises fortes (dollar et euro) et en permettant des transactions commerciales utilisant les monnaies nationales des états sans considérer leur puissance (une sorte de troc modernisé par l’intermédiaire de ces monnaies), avec une multiplication des marchés au lieu d’un marché unique contrôlé par les plus puissants à travers le concept de devises fortes qui ne sont en réalité qu’une grosse arnaque (se reporter aux 600 milliards de dollars injectés dans le circuit économique par la Réserve Fédérale, une véritable monnaie de singe !).

 

Pas de Mondialisation, pas de marché unique, laisser le Monde dans sa diversité qui représente sa vraie richesse car on ne change pas un cheval borgne par un cheval aveugle pour enrichir les oligopoles financiers possédés par les ‘’Banksters’’ et dirigés par une horde cosmopolite de cadres supérieurs criminels à leurs service !